Métalu A ChahuterMétalu A Chahuter
recherche

La marchande des quatre chansons / Louise Bronx

Création 2012

La marchande

A l’époque, la marchande des quatre saisons vendait sur sa charrette les fruits et légumes de saison sur les marchés, dans les rues... mais aujourd’hui « y’a plus d’saison ma bonne dame » entend-on entre les étals, « d’ailleurs, les fruits et légumes, il en vient du monde entier toute l‘année... ».

Mais, la marchande des Quatre Chansons, elle, veut croire aux saisons, à la bonification du temps qui passe, aux couleurs et au goût acidulé des bonnes vieilles chansons. À une époque où les produits perdent leurs saveurs et sont disponibles à toute heure sur des marchés, souvent trop mûrs ou pas assez, je veux inviter le public à piocher dans la mémoire du peuple, à prendre le temps de déguster de beaux et bons textes.
J’ai donc voulu remplir mon étal de chansons d’amour, et aller à la rencontre des gens, investir l’espace public pour recréer une ancienne forme de sociabilité et remettre au goût du jour la gouaille qui incitera les gens à faire vivre ces chansons. La marchande des quatre chansons descend dans la rue, et n’hésite pas à lancer au passant

« Qui veut ma chanson, elle est belle ma chanson ! Et de saison ! »

Saisissez l’occasion, goûtez aux chansons d’antan !

Louise Bronx

Derrière sa charrette mobile, véritable coffre à trésor décoré comme un étal de fruits et légumes « à l’ancienne », la marchande des Quatre saisons vend ses chansons.
Cette femme camelot, avec sa complice, interpelle les passants, leur raconte des salades et leur propose de choisir parmi les saisons. Son boniment humoristique et satirique à deux niveaux de lecture pioche dans le vocabulaire de l’agriculture et des saisons, jouant sur les métaphores pour parler de la chanson.
Grâce à son étal ambulant, véritable sound system auto-alimenté où les éléments de décors produisent le son, la comédienne crée alors une ambiance sonore et musicale correspondant à la saison choisie par le public. Elle interprète, avec son cœur d’artichaut, une chanson de saison qu’elle puise dans le répertoire de chansons d’amour (« Les petits pavés », « Y a d’la joie ! », « Les ballades des dames du temps jadis », « Les chercheuses de poux »,etc.).

Un spectacle qui permet de revisiter de façon décalée le répertoire de la chanson populaire, tout en se déplaçant de lieu en lieu, investissant les rues, les places, les villages…

Conditions techniques

Spectacle en déambulatoire ou en fixe.
- Possibilité de jouer en extérieur ou en intérieur (hall, etc.).
- Intervention par plages de 40 minutes (possibilité de 3 plages / jour).
- Tous publics.
Dimensions de l’étal-charrette : 2 m. x 2 m. environ.
Charrette auto-alimentée (batterie de camion).
Ce spectacle ne nécessite aucune condition technique particulière : la charrette est autonome au niveau du son et de la lumière (les éléments sont intégrés au décor et ne sont pas apparents, utilisation d’un micro HF).
Spectacle à placer de préférence dans un environnement sonore calme.
Besoin d’une personne de l’organisation pour garder l’installation hors des horaires de jeu.

- Conception : Louise Bronx
- Distribution : Louise Bronx, comédienne chanteuse / Nathalie Ficheux, son acolyte
- Collaboration artistique : Jean Marc Delannoy et Delphine Sekulak (décor), Martin Granger (texte), Patricia Rattenni (costumes)
- Conception / direction artistique / comédienne chanteuse : Louise Bronx

Louise Bronx est membre du collectif Métalu A Chahuter depuis 2009

nous suivre

  • RSS
  • Facebook
  • YouTube
Bureaux : 161 rue Roger Salengro ● 59260 Hellemmes Lille
Tél. 03 28 07 32 27 ● infos@metaluachahuter.com
Ateliers : 122 rue Dordin ● 59260 Hellemmes Lille
texture fond de page